VISITE VIRTUELLE CFA / D2AH : L'APPRENTISSAGE AMENAGE DANS LA FONCTION PUBLIQUE, MODE D'EMPLOI

A l'occasion de la Journée Mondiale du Handicap le jeudi 3 Décembre prochain, HANDI-PACTE Guadeloupe vous invite à une Matinée d'information intitulée « Visite virtuelle CFA / D2AH : L'apprentissage aménagé dans la Fonction Publique, mode d'emploi ».

 

Cette rencontre organisée par HANDI-PACTE Guadeloupe et le FIPHFP et animée par 1 CFA de Guadeloupe et un prestataire de Martinique (D2AH) se déroulera de 8h30 à 11h30 en visioconférence et s’adressera principalement aux Référents Handicap, Directeurs d’établissements publics, Directeurs des Ressources Humaines, Représentants du personnel, Assistants de service social ou, le cas échéant, aux Représentants que vous voudrez bien désigner.

L'objectif est de rappeler la plus-value de l'apprentissage aménagé en découvrant 2 dispositifs différents afin d'échanger sur les freins rencontrés d'une part et sur les solutions et pistes existantes d'autre part.

Ce Webinaire sera accessible depuis votre poste de travail. Un lien de connexion vous sera adressé avant le début de la réunion pour vous permettre de vous connecter directement de votre ordinateur. 

Les prérequis nécessaires pour le bon déroulement de votre vidéoconférence sont les suivants :

  • un pc portable de préférence muni d'une webcam et d'un micro ( un smartphone aussi mais moins recommandé )
  • une connexion internet stable 

Nous vous invitons à confirmer votre présence à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  avant le Mercredi 2 Décembre 2020.

MASQUES INCLUSIFS - PRÉCISION SUR LES MODALITÉS DE PRISE EN CHARGE

Depuis quelques mois, les masques font partie de notre quotidien.

L'objectif des mesures prises par le gouvernement est clair : limiter les risques d’une reprise de l’épidémie.

Mais comment répondre aux besoins d'agents en situation de handicap, quand le masque entrave la communication?

C'est dans ce contexte et pour répondre aux besoinS des agents en situation de handicap, qu'Elisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, et Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre en charge des personnes handicapées, ont annoncé la mise en place de  dispositifs de prise en charge du financement des masques inclusifs par le FIPHFP (secteur public) et par l’Agefiph (secteur privé).

En reforcement de ses mesures, le Comité National lors de sa séance du 15 octobre 2020 a décidé de préciser les règles de prise en charge des masques inclusifs.

Ainsi pour faciliter la mobilisation par les employeurs publics, les montants remboursés ne seront plus intégrés au plafond d'aménagement de poste.

Cette mesure exceptionnelle est désormais applicable jusqu'au 28 février 2021.

Les employeurs pourront ainsi demander le remboursement des masques inclusifs dans les conditions ci-après :

  1. Application d'une franchise pour chaque masque de 5€ ;
  2. Montant de prise en charge unitaire plafonné à 5€.

Exemple 1 : Le coût d'achat d'un masque inclusif est de 8,70€. La prise en charge du montant excédant 5€ est alors de 3,70€.

Exemple 2 : Le coût d'achat d'un masque inclusif est de 12,30€. La prise en charge du montant excédant 5€, soit 7,30€ est plafonnée à 5€.

SESSION D'ECHANGES DE PRATIQUES N°3 : « LE DISPOSITIF EMPLOI ACCOMPAGNE (DEA) : ENJEUX ET TEMOIGNAGES »

L'équipe HANDI-PACTE Guadeloupe vous invite à sa Session d'échanges de Pratiques N°3 : « Le Dispositif Emploi Accompagné (DEA) : enjeux et témoignages », le Mardi 17 Novembre 2020 de 8h30 à 11h30  en visioconférence.

Cette rencontre organisée par HANDI-PACTE Guadeloupe et animée par le FIPHFP et l'ALEFPA, s’adresse principalement aux Référents Handicap, Directeurs d’établissements publics, Directeurs des Ressources Humaines, Représentants du personnel, Assistants de service social.

Elle mettra également en avant des témoignages.

Les thématiques abordées seront les suivantes :

  • Rappel des modalités et conditions du DEA par Madame Carole TAILLANDIER (Job Coach de l’ALEFPA porteur du Dispositif) 
  • Rappel de l'accompagnement du FIPHFP  par Madame Nadine MONTBRUN (DTH FIPHFP Antilles-Guyane) 
  • Témoignage(s) d’employeur(s) inscrit(s) dans l’accompagnement DEA par l’ESAT sur l’impact sur l’emploi ou le maintien dans l’emploi de la personne en situation de handicap.

Ce Webinaire sera accessible depuis votre poste de travail. Un lien de connexion vous sera adressé avant le début de la réunion pour vous permettre de vous connecter directement de votre ordinateur. 

Les prérequis nécessaires pour le bon déroulement de votre vidéoconférence sont les suivants :

  • un pc portable de préférence muni d'une webcam et d'un micro ( un smartphone aussi mais moins recommandé )
  • une connexion internet stable 

Nous vous invitons à confirmer votre présence à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  avant le Lundi 16 Novembre 2020.

SEEPH 2020 - UNE « VALISE NUMÉRIQUE» POUR AIDER LES EMPLOYEURS PUBLICS À ORGANISER DES ACTIONS

Chers Employeurs Publics,

Vous êtes à la recherche d'idées pour animer la prochaine Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH)?
Il n'est pas trop tard pour prévoir une action durant cette semaine qui se déroulera du 16 au 22 novembre 2020.

Pour vous accompagner au mieux dans la mise en oeuvre de vos futures actions, les Handi-Pactes Bourgogne Franche-Comté et Grand Est, dispositifs territoriaux du FIPHFP , ont réalisé, une valise Spéciale SEEPH 2020.

Dans cette valise spéciale SEEPH, de nombreux outils sont à votre disposition pour vous permettre d'animer cette semaine facilement et à distance. Tous les outils sont proposés et prêts à l'emploisimples d'utilisation, entièrement dématérialisés et disponibles gratuitement.

Découvrez l'intégralité de ce que contient la valise : valise Spéciale SEEPH 2020

 

DES MESURES EXCEPTIONNELLES DE PRISE EN CHARGE DES MASQUES INCLUSIFS

Dans un communiqué de presse datant du 11 septembre, Elisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, et Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre en charge des personnes handicapées, a annoncé les dispositifs de prise en charge du financement des masques inclusifs par le FIPHFP (secteur public) et par l’Agefiph (secteur privé).

Ainsi pour favoriser la dynamique du Plan de Relance, 100 millions d'euros ont été dédiés au soutien de l’emploi des personnes en situation de handicap, ces dispositifs participent à limiter l’impact de la crise sanitaire en matière de recrutement et de conditions de travail des personnes en situation de handicap.

Retrouvez toutes les modalités de l’aide du FIPHFP pour le secteur public en cliquant sur le lien suivant:

https://handicap.gouv.fr/presse/communiques-de-presse/article/mesures-exceptionnelles-prise-en-charge-masques-inclusifs

QUE DIT LA LOI SUR LA PÉRIODE PRÉPARATOIRE AU RECLASSEMENT (PPR)?

La mise en œuvre de la période de préparation au reclassement (PPR) instituée au profit des agents reconnus inaptes au travail doit permettre :

De préparer et accompagner en amont de la reconnaissance de l'inaptitude, voir même de l'existence/inexistence d'emplois vacants susceptibles d‘être occupés dans le cadre d'un reclassement dans l'administration d'origine.

Cette phase de transition professionnelle, peut se concevoir dans le cadre d'une mutation, d'un détachement dans une autre collectivité, ou même en dehors.

Elle nécessité :

  • D’identifier les souhaits de l'agent, de l'accompagner dans la réalisation de ses choix, de le guider. Il ne s'agit plus, tant pour le fonctionnaire que pour l'administration de subir la situation d'inaptitude mais d'en tirer profit en fonction des envies et besoins de chacun.
  • D’accompagner régulièrement l’agent, par les différentes parties prenantes.
  • Une réflexion sur les besoins de la collectivité publique.

Les modalités de mise en œuvre de la P.P.R dans la fonction publique territoriale sont fixées par le décret n° 2019-172 du 5 mars 2019 permettant l’application du dispositif de préparation au reclassement, instauré par l’ordonnance 2017-53 portant diverses dispositions relatives au compte personnel d'activité, à la formation et à la santé et la sécurité au travail dans la fonction publique, modifie le décret n°85-1054 du 30 septembre 1985 relatif au reclassement des fonctionnaires territoriaux reconnus inaptes à l'exercice de leurs fonctions de la manière suivante :

  • d’une part, une Période de Préparation au Reclassement (PPR) est instituée au profit des fonctionnaires territoriaux reconnus inaptes aux emplois de leur grade par le Comité Médical ;
  • d’autre part, le décret modifie également la procédure de reclassement prévue aux articles 3 à 5 du décret n° 85-1054.

 

LE POINT DE DÉPART DE LA PPR : LA RÉCEPTION DE L’AVIS DU COMITE MÉDICAL

  • L’AGENT EST EN FONCTION : la PPR prend effet à la date de réception de l’avis du comité médical ;
  • L’AGENT EST EN CONGÉ DE MALADIE : la PPR prendra effet à la date de reprise.

LA SITUATION DE L’AGENT DURANT CETTE PÉRIODE :

Pendant la PPR, le fonctionnaire est en position d'activité dans son corps ou cadre d'emplois d'origine et perçoit le traitement correspondant.

Par ailleurs, cette période est assimilée à une période de service effectif (article 85-1 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984).

LA DURÉE :

La PPR prend fin à la date du reclassement, au plus tard 1 an après la date à laquelle elle a débuté.

LES OBJECTIFS DE LA PPR :

Préparer et le cas échéant de qualifier son bénéficiaire pour l’occupation de nouveaux emplois compatibles avec son état de santé.

Elle vise à accompagner la transition professionnelle du fonctionnaire vers le reclassement

LE CONTENU :

La période de préparation au reclassement peut comporter, des périodes de formation, d'observation et de mise en situation sur un ou plusieurs postes.

Il est possible de réaliser ces périodes dans toute administration ou établissement public mentionnés à l’article 2 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983.

LA MISE EN ŒUVRE :

Élaboration d’un projet, conjointement avec l’agent, dans un délai 2 mois après la prise d’effet de la PPR.

Ce projet sera formalisé par une convention établie par l’autorité territoriale et le président du CNFPT (catégorie A+) ou le président du CDG (catégorie A, B et C) qui engagent, en outre, avec l'intéressé une recherche d'emploi dans un autre corps ou cadre d'emplois.

Le projet sera notifié à l’agent, pour signature, au plus tard 2 mois après la prise d’effet de la PPR.

Préalablement à la notification, le service de médecine préventive est informé de ce projet de préparation au reclassement.

LE PROJET DÉFINIRA : 

le contenu ;

la durée au terme de laquelle l’intéressé présentera sa demande de reclassement ; 

le cas échéant les modalités d’accueil (lorsque le fonctionnaire effectue la préparation au reclassement, en tout ou partie, en dehors de sa collectivité ou son établissement public d'affectation) ; 

la périodicité selon laquelle la mise en œuvre du projet fait l’objet d’une évaluation (lors de l’évaluation le contenu, la durée et les modalités de mise en œuvre du projet peuvent, le cas échéant, être modifiés, en accord avec l'agent).

DES PRÉCISIONS :

Durant la période d'élaboration du projet, l'agent pourra suivre des actions de formation, bénéficier de périodes d’observation et de mise en situation.

L'agent dispose d’un délai de 15 jours pour signer la convention, au-delà de ce délai le fonctionnaire qui n’a pas signé est réputé refuser la PPR pour la période restant à courir.

L'agent qui fait part de son refus de bénéficier d'une PPR présente une demande de reclassement.

L’agent qui a présenté une demande de reclassement, et qui est dans l’attente de celui-ci, pourra être maintenu en position d’activité dans la limite de 3 mois.

RAPPEL DU CADRE JURIDIQUE DE LA PPR

RETOUR SUR LE WEBINAIRE N°4 : "ACCOMPAGNER EFFICACEMENT L'INCLUSION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP : TÉMOIGNAGES ET RÉCITS "

Le 2 juillet 2020, l’équipe HANDI-PACTE Guadeloupe en collaboration avec ses collègues du SAVS et du CRICAT (AGSPH) a proposé un Webinaire intitulé  "Accompagner efficacement l'inclusion des Personnes en Situation de Handicap : Témoignages et Récits ".

Cette Réunion des Référents Handicap N°1 organisée en partenariat avec l'OPS CAP EMPLOI s’adressait principalement aux Directeurs d’établissements publics, Directeurs des Ressources Humaines, Représentants du personnel, Référents Handicap, Assistants de service social.

Les objectifs de cette action étaient de sensibiliser aux enjeux d'un accompagnement coordonné entre divers acteurs pour en optimiser l'efficacité.

Au programme de cette session :

  • Présentation des services AGSPH, axés sur l'insertion professionnelle par le Directeur de l'AGSPH
  • Présentation par la psycholoque, Chef de service du SAVS, des maladies neuromusculaires : impact au quotidien et au travail
  • Témoignages de 3 usagers du SAVS et du CRICAT 
  • Récits de professionnels de l'accompagnement (psychologue, assistante de service social, ergothérapeute, conseiller en insertion)
  • Echanges

Au total il y avait 16 participants et 8 intervenants dont 5 professionnels du SAVS et du CRICAT de l’AGSPH et 3 personnes accompagnées par ces services.

Il était important de donner la parole à des Personnes en Situation de Handicap pour qu'elles puissent partager leur expérience et souligner l'importance d'un accompagnement respectueux de leurs attentes et coordonné efficacement entre les différents professionnels du médico-social.

Nous avons ainsi pu collecter leur retour sur :

- le regard que porte notre société Guadeloupéenne sur leurs conditions de vie

- les difficultés d'insertion professionnelle sans accompagnement et sans prestations compensatoires 

- l'importance d'être acteur de son projet

- la dynamique partenariale des opérateurs du handicap pour sécuriser le parcours

 

Les témoignages authentiques et poignants ont entraîné des échanges nourris et fructueux sur la valorisation des compétences des PSH.

WEBINAIRE N°5 : REUNION DES REFERENTS HANDICAP N°2 " TROUBLES COGNITIFS ET EMPLOI "

Le Jeudi 9 juillet  2020, l'équipe Handi-Pacte Guadeloupe a proposé un Webinaire intitulé " Troubles cognitifs et Emploi " en collaboration avec le Cabinet  ACOA.

 

Cette Réunion des Référents Handicap N°2 avait pour objectif de mettre en exergue les éléments suivants :

  • l'impact des troubles cognitifs dans la vie professionnelle
  • le rôle du médecin du travail dans la prise en charge de ceux-ci
  • le rôle des PAS Troubles Cognitifs
  • le retour au travail après le confinement

Les échanges fructueux ont réuni les Représentants des Ressources Humaines, les Représentants de la GPEEC, les Référents Handicap, ainsi que des professionnels du handicap (CRA-G - Centre de Ressources Autisme de Guadeloupe, Conseillers Insertion et Référents Handicap Pôle Emploi).

Au total, le Webinaire a rassemblé une trentaine de participants .

 Retrouvez le support de présentation ci dessous:

TROUBLES_COGNITIFS_PRESENTION_HANDIPACTE_09.07.20-V3.pdf

webinaire 5.jpg

 

RDV POUR UN NOUVEAU WEBINAIRE LE 09 JUILLET INTITULE " TROUBLES COGNITIFS ET EMPLOI "

HANDI-PACTE Guadeloupe vous invite à la Réunion des Référents Handicap N°2 intitulée " Troubles cognitifs et Emploi ", le Jeudi 9 Juillet 2020 de 9h30 à 11h00  en visioconférence.

Lire la suite...

Handi-Pacte Guadeloupe

HANDI-PACTE

Rue Ferdinand Forest
Immeuble Socogar, n° 50,
Bât B
ZIC de Jarry
97122 Baie-Mahault

  •   0590 60 99 84
      0590 60 99 85
  •   vpierrejoseph@agsph.org
      kvolnybruguet@agsph.org

    Copyright © 2020 - Handi-Pacte Guadeloupe - AGSPH

    Réalisation et maintenance AGWANET